Le compte rendu du procès Ryssen du 2 décembre 2020

L’auteur Hervé Ryssen comparaît aujourd’hui devant le tribunal de Paris à cause de deux malheureux tweets qui datent d’octobre 2017. Détenu depuis septembre par la volonté du ministère public, il comparaîtra sous escorte.

Ses avocats sont Maître Bonneau et Maître Viguier.

Hervé Ryssen fait opposition d’un jugement de 2018 qui l’a condamné à une année d’emprisonnement ferme.

La présentation de l’audience par Maître Viguier :

Les soutiens de Hervé Ryssen sont présents dans le tribunal. L’accès à la salle d’audience est limitée à 28 personnes à cause des mesures sanitaires.

Présence de Noémie Madar, présidente de l’UEJF, et de Frédéric Haziza :

Présence également de Henry de Lesquen :

Un premier croquis :

15h10 : arrivée de Hervé Ryssen

15h30 : Maître Bonneau plaide la nullité de procédure pour un manque de précision dans les accusations portées contre Hervé Ryssen.

16h00 : Maître Liliti et Maître Soskin ont plaidé.

16h05 : le Procureur de la République considère qu’il n’y a aucune atteinte aux droits de la défense et demande que les nullités ne soient pas retenues. La présidente du tribunal décide que ces questions seront délibérées en même temps que le fond de l’affaire.

16h10 : le compte Twitter de Hervé Ryssen est en question. Hervé Ryssen assume le fait que ce soit son compte. Ses tweets du 16 octobre 2017 sont évoqués.

16h30 : Hervé Ryssen assume ce qu’il a écrit sur le rôle de certains juifs dans la révolution russe. Hervé Ryssen se défend d’avoir parlé « des juifs » par généralité. Hervé Ryssen évoque l’eschatologie juive et son lien avec le mondialisme.

16h45 : calme, la présidente du tribunal interroge Hervé Ryssen : « Qu’est-ce que le fanatisme juif ? »

17h05 : évocation du tweet qui publiait un photomontage mêlant La Vérité si je mens et Auchwitz. Hervé Ryssen précise que le but de cette publication n’a rien à voir avec le négationnisme. Entrée de Frédéric Haziza dans la salle.

17h15 : Hervé Ryssen parle de sa situation personnelle. Le tribunal évoque son casier judiciaire (17 condamnations). Hervé Ryssen affirme qu’il n’a jamais fui la justice et qu’il s’est rendu à toutes les convocations.

17h30 : Hervé Ryssen appelle au débat sur les millions de chrétiens massacrés en Union soviétique. Hervé Ryssen déclare « ne plus vouloir écrire le mot de quatre lettres, trop de risques. Ma décision est prise, je l’ai fait savoir ».

18h00 : l’avocate de la LICRA demande à Hervé Ryssen s’il croit à la Shoah et l’interroge sur le nombre de morts. Hervé Ryssen répond « qu’on ne peut dire que 6 millions voire 12 ou 18 ». Hervé Ryssen assume être un judéologue.

18h10 : les avocats des parties civiles posent des questions pour piéger Hervé Ryssen à propos de l’antisémitisme. Hervé Ryssen appelle au dialogue et à la tolérance. Réponse aux parties civiles (LICRA, MRAP, J’accuse) : « Mon cœur est ouvert, je peux parler de tout. Vous, vous avez des dogmes et m’interrogez comme un tribunal d’inquisition ».

18h20 : Noémie Madar est à la barre. Elle témoigne en affirmant que Ryssen provoque à la haine. Elle est effarée du soutien apporté à l’écrivain. Elle parle d’une « meute d’antisémites » que Ryssen « pousserait à la haine ». Puis c’est Ilana Soskin (avocate de la LICRA) qui poursuit. Elle compare Hervé Ryssen à Josef Mengele puisqu’il prétend être à la fois scientifique et spécialiste du judaïsme. « La présence de ces gens m’indispose » dit-elle à propos des personnes venues soutenir Hervé Ryssen.

18h30 : l’avocat du MRAP dit que Ryssen n’assume pas son antisémitisme et se cache derrière les livres des autres. Il trouve normal le fait que Ryssen soit emprisonné. Il évoque encore la mémoire de l’holocauste. Il qualifie Hervé Ryssen de « plus grand faussaire de la France contemporaine ».

19h00 : Stéphane Lilti, avocat de l’UEJF, déclare que « le sujet de Ryssen n’est pas le judaïsme mais les juifs et leur projet d’extermination des autres peuples ».

19h10 : début des réquisitions du procureur de la République. Il défend l’idée que le photomontage est négationniste et antisémite. Il requiert donc la condamnation de Ryssen au titre de la contestation de crime contre l’humanité.

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Suivez-en-direct-le-compte-rendu-du-proces-Ryssen-du-2-decembre-2020-61986.html

Message de Hervé Ryssen : « Je continuerai à me vouer à la défense des petites gens »

Chers amis,

Je suis passé avant-hier, mercredi 25 novembre, devant la Cour d’Appel de Paris, dans l’ancienne 17ème chambre correctionnelle, sur l’île de la Cité. Il s’agissait essentiellement d’une « demande de mise en liberté » concernant une condamnation à 8 mois de prison ferme, la seule de mes condamnations pour laquelle avait été demandée une « exécution provisoire ». Si cette « exécution provisoire » est levée (on le saura le 10 décembre), il ne me restera que 9 mois en tout à effectuer – en fait 7 mois avec les remises de peine, sachant qu’aux deux tiers de la peine, un aménagement sera envisageable (vers février). Je pourrai alors effectuer des TIG par la suite (Travaux d’Intérêt Général). En revanche, si cette exécution provisoire est maintenue, j’aurai 17 mois à purger, sachant qu’au moins 3 ou 4 autres procédures sont intentées contre moi et que ma peine sera encore alourdie. Vous l’avez compris, cette journée du 25 novembre était très importante.

Je vous prie de croire que je ne me suis pas comporté en héros. Je n’ai pas honte de le dire : à plusieurs reprises, ma gorge s’est nouée, tant je crains que ma détention s’éternise. Le décès de mon père, survenu le 10 novembre (je n’ai pas pu aller aux obsèques malgré l’autorisation du procureur), m’a évidemment affecté.

Ne vous attendez pas à de grands débats de fond au procès du 2 décembre. Je préfère vous prévenir : je capitule à l’avance sur tout, absolument tout, parce que je sais maintenant qu’ils peuvent m’intenter un procès sur tout et n’importe quoi. Qui plus est, j’ai pris la décision de payer toutes mes amendes qui se sont accumulées depuis 10 ans. J’ajoute que j’ai la ferme intention de ne plus jamais évoquer ce sujet en aucune manière, parce que je ne souhaite en aucun cas remettre les pieds en prison une fois sorti d’ici. Je pourrai ainsi exercer pleinement et entièrement ma liberté d’expression (à méditer).

Naturellement, je continuerai à me vouer à la défense des petites gens. Trop de bons français ont besoin d’espoir et de réconfort. Pour eux, pour vous, je serai toujours là.

Je profite de ce moment pour dire toute ma gratitude à Jean-Marie Le Pen, qui m’a sorti de l’ornière cosmopolite quand j’avais 25 ans. Je n’ai jamais su dire à ma mère à quel point je l’aimais ; je n’ai pas pu remercier mon père pour tout ce qu’il a été. Je ne veux pas manquer de remercier Jean-Marie Le Pen pour ce qu’il a fait pour l’humanité. Quant aux autres, dissidents réfugiés en Suisse, en Angleterre, en Europe de l’Est, en Turquie, au Japon ou ailleurs, aux directeurs d’hebdomadaire bien français, aux innombrables autres internautes qui nous soutenaient inconditionnellement, je salue votre chaleureuse détermination et vous suggère de nourrir la flamme de l’espérance dans vos cœurs. En ce qui me concerne, j’y crois ; je crois ; plus que jamais, parce que la folie mondialiste n’amène  que le chaos.

Votre dévoué,

Hervé RYSSEN

Maître Damien Viguier – Au sujet d’Hervé Ryssen

Ferney-Voltaire
Vendredi 20 novembre 2020 – 64ème jour d’emprisonnement

Mesdames et Messieurs,

Je ne dis pas « Camarades », parce qu’on me le reprocherait, mais le cœur y est. Je conçois comme entrant dans ma mission, dans la défense d’Hervé Ryssen, un écrivain, un intellectuel engagé dans une lutte pour le salut de la patrie, de vous tenir informés, même si je ne peux pas encore vous parler de tout.

Depuis son incarcération, j’ai vu Hervé Ryssen trois fois pour d’intenses séances de travail.

Il va bien, même si son incarcération est dure. C’est difficile, d’abord, parce qu’il est en maison d’arrêt, ce qui est le pire. Les maisons d’arrêts sont des sortes de gares de triage où se croisent des gens de toutes sortes, de passage pour quelques jours ou quelques mois, condamnés ou en attente de leur procès. Et c’est bruyant. Les établissements pour peine sont plus « confortables ».

En outre, Hervé Ryssen a été placé à l’isolement. C’est-à-dire qu’il est seul en cellule dans un « quartier » à part. Il n’a accès qu’à deux heures par jour à une cour (une courette) de promenade. Il ne voit personne. C’est donc particulièrement éprouvant psychologiquement.

Vos courriers l’aident à tenir et à supporter sa peine. Il me le dit à chacune de mes visites. Il regrette de n’avoir pas le temps de tous vous répondre rapidement personnellement. Il n’est plus nécessaire de joindre des timbres, du papier et des enveloppes. On ne lui donne pas les livres, les revues, les objets, les médailles et les chapelets que vous lui envoyez par la Poste. Là encore, il vous remercie de tout cœur, mais il en a beaucoup reçu et les récupérera à sa sortie.

Il tient aussi à ce que je conserve les coordonnées de tous ceux qui l’aident à régler nos frais et honoraires. Il vous remercie d’ores et déjà.

Sachez que toutes les sommes me parviennent directement et qu’elles sont affectées aux factures et aux notes de frais que je lui présente. Il ne s’agit pas d’une cagnotte qui risquerait d’être bloquée. Et je rends un compte détaillé et précis de l’usage qui est fait de ce que vous me versez. Je dois dire que votre aide m’a permis de dégager du temps pour sa défense. Je vous en remercie personnellement.

Nous avons plusieurs échéances dont pour l’instant je ne peux rien dire, mais nous travaillons à réduire la durée de son incarcération. Il est encore difficile de prévoir quelle sera cette durée.

Il y a aussi les deux affaires qui se présentent le 2 décembre 2020 devant la 17e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris (M° Porte de Clichy), à 13h30.

Bien à vous tous.

Damien Viguier
https://twitter.com/DLViguier

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Maitre-Damien-Viguier-Au-sujet-de-Herve-Ryssen-61835.html

CLAN : Autocollants en soutien à Hervé Ryssen

Pour soutenir notre ami Hervé Ryssen, vous pouvez vous procurer auprès du C.L.A.N. – Comité de Liaison et d’Aide Nationaliste, les autocollants : « Libérez Ryssen ! » (10 € les 100 frais de port compris). Les bénéfices serviront à payer les frais d’avocat de l’ami Hervé.

Commande auprès du CLAN par courriel, SMS ou sur Telegram :

Source : https://www.les-nationalistes.com/clan-autocollants-en-soutien-a-herve-ryssen

CLAN : Maillots en soutien à Hervé Ryssen

Maillots du C.L.A.N. – Comité de Liaison et d’Aide Nationaliste en soutien à Hervé Ryssen, prisonnier politique. Les bénéfices serviront à payer les frais d’avocat de l’ami Hervé.

Tailles : S à XXL

15€ + 5€ de frais de port

Paiement par virement, Paypal, chèque ou espèces.

Contact :

association.clan@gmail.com

0773273428

CLAN – 38 rue Dunois 75467 Paris Cedex 13

facebook.com/assoCLANtwitter.com/clanassociationt.me/assoclan

Source : https://www.les-nationalistes.com/clan-maillots-en-soutien-a-herve-ryssen

France: Author Hervé Ryssen Jailed for Describing Jews

THE French author Hervé Ryssen — pen name of 53-year-old Sorbonne graduate Hervé Lalin — has been jailed near Paris for the ‘crime’ of expressing opinions deemed ‘anti-Semitic’.

Among his ‘crimes’ was publication of a book in 2018 entitled (in English translation) Understanding the Jews, Understanding Anti-Semitism, which the court found to have ‘denied the Holocaust’. This and several of M. Ryssen’s other books have been translated into English by Carlos Porter.

On 18th September the Paris court ordered that Hervé Ryssen must begin serving a 19 month jail sentence for this crime of questioning orthodox versions of mid-20th century history. He will be brought from his cell to the ’17th correctional chamber’ at Porte de Clichy, Paris, for a new trial at 1.30 pm on 2nd December 2020.

Jean-Marie Le Pen, founder of the French National Front and former presidential candidate, has denounced the sentence.

This week veteran British nationalist and National Front Directorate member Richard Edmonds, together with H&D assistant editor Peter Rushton, wrote to Mr Ryssen/Lalin in prison.

An English translation of the letter appears below.

From Richard Edmonds, …Sutton, Surrey, Angleterre. Dated 23. September 2020.

To Herve Ryssen-Lalin,
Maison d’Arret de Fleury-Merogis, prisoner number 459-091, 7 Avenue des Peupliers, F-91 700, Fleury-Merogis, France.

Dear Herve Ryssen-Lalin,

Everybody is talking about your incarceration and everybody is condemning it…the nationalist weekly news-paper, RIVAROL, the founder of the Front National, Jean -Marie Le Pen and all the friends of Free Speech.

At this very moment the trial is taking place in Paris of the murderers who attacked the offices of the (vile) satirical magazine, Charlie Hebdo, and the President of France, Macron, has just stated that in France people have the right to blaspheme, meaning that the vile blasphemies of Charlie Hebdo are O.K.

[Note for British readers: a few years back, the front cover of the “satirical” French magazine showed a cartoon of the Holy Ghost buggering Jesus Christ who in turn was busy buggering His father, God Almighty; this filth all deemed O.K. by the French Establishment.]

Macron went on to boast that in France there was Freedom of Speech…but that clearly does not include the freedom to discuss details of the Second World War, otherwise you, Monsieur Ryssen-Lalin, would not find yourself locked up in this prison and for many months to come. What to say ? We find ourselves in a hypocritical and tyrannical world.

One can only add that you find yourself in the company of first class persons: At this very time the very brave German woman, Ursula Haverbeck aged 91 years finds herself locked up in a German prison up for the “crime” of expressing her non-violent opinions regarding details of the Second World War: as does the German Revisionist Horst Mahler, aged 84, and the German defence lawyer, Frau Sylvia Stolz, both incarcerated for expressing their non-violent opinions on events that took place more than seventy years ago. I note that the French Revisionist, Vincent Reynouard was locked up in this same prison; he wrote a book on his experiences in Fleury-Merogis prison.

Sincerely, Richard Edmonds and Peter Rushton.

UPDATE: Defenders of traditional European values and liberties have begun demonstrations of support for Hervé Ryssen at various sites across the French capital.

Free Hervé Ryssen!

Source : https://nationalvanguard.org/2020/11/france-author-herve-ryssen-jailed-for-describing-jews

VIDÉO : Dernières mesures sanitaires, décapitation, Hervé Ryssen : entretien avec Yvan Benedetti

À l’occasion du sixième « Cassoulet nationaliste » qui s’est tenu à Toulouse le 18 octobre 2020, la section d’E&R Midi-Pyrénées a eu le plaisir d’interroger le porte-parole du Parti nationaliste français, directeur de Jeune Nation et ancien président de l’Œuvre française Yvan Benedetti.

Au sommaire :

00’33 : les dernières mesures sanitaires
04’25 : la terreur exercée par le gouvernement
05’15 : décapitation et sidération
07’35 : prolongement du délai d’accès à l’IVG
09’35 : suppression de la clause de conscience des médecins
11’45 : menaces judiciaires
12’25 : les élections américaines
15’00 : perquisitions aux domiciles de Véran, Buzyn, Salomon, Ndiaye, Philippe
18’55 : figures desquelles s’inspirer
21’05 : le nouvel ordre mondial sioniste
23’30 : actions militantes possibles

Source : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Dernieres-mesures-sanitaires-decapitation-Herve-Ryssen-entretien-avec-Yvan-Benedetti-61542.html

Nouvelle action de Civitas en soutien à Hervé Ryssen

FRANCE – 23ème jour de détention pour un écrivain.

Les militants de Civitas Savoie n’oublient pas leurs amis. Après les habitants de Haute Savoie il y a quelques jours ce sont les habitants de Savoie qui se réveilleront cette fois avec le nom de Hervé Ryssen sur leurs murs ! Le système nous déclare une guerre totale, démographique, économique, philosophique, fiscale, éducative… Nous ne voulons pas de leur monde, nous ne nous rendrons pas. Rejoignez les équipes militantes près de chez vous, combattons, et Dieu donnera la Victoire !

Civitas Savoie
civitas.savoie@gmail.com